Calcul de votre seuil de rentabilité


Seuil de rentabilite

Votre seuil de rentabilité est de


Le seuil de rentabilité est une donnée vitale pour la vie d’une entreprise. Ce sont des mots qui sont souvent employés lors du lancement d’un projet de création d’entreprise ou d’un business plan. Que signifie-t-il exactement ? Comment le calculer ? Sur quels paramètres agir pour le modifier, rendre l’entreprise encore plus rentable ? Toutes ces questions légitimes trouveront une réponse dans les paragraphes suivants.

Le seuil de rentabilité : Définition


Le seuil de rentabilité est un coût, un chiffre exprimé en euros. Il correspond comme son nom l’indique à la rentabilité minimale que doit atteindre une entreprise pour pouvoir payer ses charges et commencer à gagner de l’argent. Il n’existe pas de seuil de rentabilité standardisé, commun aux entreprises exerçant dans le même domaine d’activités. Le chiffre est unique et dépend de chaque entreprise. Le seuil de rentabilité est associé au « point mort » qui est une donnée exprimée en temps (en jours) et qui correspond aux nombre de jours à travailler pour atteindre la rentabilité minimale. Certains professionnels utilisent le point mort comme synonyme du seuil de rentabilité !

Vous recherchez de nouveaux clients ?

Vous êtes professionnel du bâtiment, et vous recherchez régulièrement de nouveaux clients ? Alors ce service d'apport de chantier est fait pour vous. Grace à lui, vous pourrez recevoir régulièrement des demandes venant de nouveaux clients. Essayez-le !



Comment calculer un seuil de rentabilité ?


Un seuil de rentabilité se calcule différemment selon que l’on exerce dans une structure qui génère de nombreuses charges et une structure personnelle. Il existe deux méthodes principales pour calculer son seuil de rentabilité.

La première méthode consiste à effectuer le rapport entre les charges fixes et le taux de marge sur coût variable. La deuxième méthode consiste à effectuer le produit entre le chiffre d’affaires hors taxes par les charges fixes et de diviser le résultat par la marge sur le coût variable. Pour préciser le vocabulaire : un taux de marge sur coût variable correspond à la marge faite sur un produit divisé par son prix de vente.

Comment agit sur le seuil de rentabilité ?


Quelque soit la méthode utilisée, le calcul du seuil de rentabilité fait intervenir les charges fixes de l’entreprise. Si les négociations relatives aux achats ont abouti, il est encore possible de faire bouger le seuil de rentabilité en analysant les charges fixes de la structure. Les charges sont les suivantes : loyer, les consommations électriques, gaz, les assurances, les frais de communication (fixes + mobile), les salaires. Si l’entrepreneur souhaite diminuer ses charges, il est important de lister toutes les dépenses et de se poser la question : « est-ce que la dépense est bien utile ? » ou « est-ce que la dépense répond et participe à l’objectif de réalisation du chiffre d’affaires ? » On se rend compte parfois que certains besoins sont surdimensionnés. En les réadaptant, on fait baisser les charges et le rentabilité de l’entreprise augmente.


Notre site vous propose également une série d'autres outils pour les professionnels, à l'image de ces calculateurs :


En complément de lecture sur le calcul du seuil de rentabilité nous vous proposont l'article suivant: