Simulateur d'épargne


an(s) et/ou mois

Votre épargne


L’épargne est une sécurité financière qui se retrouve aujourd’hui au cœur des préoccupations des français. Dans un contexte économique incertain où chacun peut voir son niveau de vie largement réduit suite à un évènement majeur, savoir que l’on pourra compter sur une certaine somme d’argent est plutôt rassurant. C’est aussi un moyen de se constituer un complément à une pension de retraite qui diminue telle une peau de chagrin au fil des gouvernements. Plus positivement, l’épargne est aussi primordiale pour tous les projets de la vie. Alors pour savoir où vous en êtes dans vos placements, ou pour déterminer où épargner, tournez-vous vers un simulateur d’épargne.

Les crédit d'impôts pour des travaux

Un autre bon moyen d'épargner, c'est tout simplement d'investir. Vous pouvez par exemple économiser de l'argent grâce aux crédit d'impots liés à des travaux de rénovation de votre logement. Pourquoi ne pas en profiter ? Nous vous proposons de recevoir des devis gratuits sur les travaux de votre choix



Les éléments pris en compte par le simulateur d’épargne

Le simulateur d’épargne doit être en mesure de calculer le capital final qui pourra être récupéré par le placier au terme de son placement. Pour procéder à ce calcul, le simulateur d’épargne prend en compte plusieurs éléments.

L’investissement initial tout d’abord : c’est la somme de départ placée sur le livret d’épargne ou le plan d’épargne, et qui va servir de capital de base à l’épargne tout en commençant à générer des intérêts.

Ensuite, vient l’investissement mensuel. Il s’agit de la somme qui est épargnée chaque mois et placée sur l’épargne. Si celle-ci est fixe, le simulateur d’épargne pourra déterminer les intérêts générés ainsi que le cumul des versements de façon fiable. En revanche, si l’investissement mensuel a tendance à osciller, et ne répond pas à des montants identiques chaque mois, le simulateur d’épargne risque de se trouver incapable de gérer cette donnée supplémentaire.

Le simulateur a également besoin de connaître le nombre d’années pendants lesquelles l’argent va être placé sur l’épargne. Pour obtenir un résultat réaliste, il est nécessaire de se baser sur la durée indiquée par la banque ou l’argent est épargné. Si c’est une durée où les fonds sont bloqués, pas de souci. En revanche, en cas de retraits d’argents anticipés, lorsque cela est possible, les organismes bancaires peuvent imposer des conditions qui rendent l’épargne moins favorable.

Le rendement est bien sûr l’un des points principaux qui vont déterminer l’effet « boule de neige » sur l’argent placé. Il s’agit du taux d’intérêt pratiqué par la banque en faveur de l’épargnant. Là encore, le calcul sera fiable si le taux est resté identique pendant toute la durée du placement des fonds. Ce qui est généralement le cas par contrat entre la banque et son client. En effet, la plupart des épargnes conservent les taux en vigueur lors du versement de l’investissement initial, même si au fil des années suivantes ces taux ont malheureusement tendance à s’amenuiser. Ce dernier point est tout de même à vérifier dans les CGV (conditions générales de vente) de votre banque.

Voilà, vous avez tous les éléments en mains pour procéder à un calcul du capital final sur un simulateur d’épargne.

Où trouver un simulateur d’épargne ?

Une fois que vous connaissez votre investissement initial, votre investissement mensuel, le nombre d’années de placement et le taux d’intérêts pratiqué, vous pouvez vous rendre sur un simulateur d’épargne en ligne afin de déterminer le montant du capital final dont vous pourrez bénéficier au terme du placement.

L’épargne, nouvel amour des français

L’épargne est réellement un domaine qui est pris d’assaut par les français. Un sondage édifiant a été mené par des instituts, à partir d’une question pas tout à fait saugrenue : « Que feriez-vous si vous gagniez une somme d’argent conséquente aux jeux de hasard ? ». Il y encore quelques années, l’investissement et le plaisir arrivaient en tête des réponses. Mais le sondage de 2013 a révélé que la constitution d’une épargne arrivait en deuxième position, juste après le solde du crédit immobilier en cours.




D'autres outils de notre site peuvent sans doute vous aider sur vos questions sur la fiscalité et les impôts :

  • Le calcul des intérêts d'emprunts dont le montant peut parfois être déduit des impôts;
  • L'outil de calcul des impôts
  • L'outil de calcul du foyer fiscal
  • L'outil de calcul des intérêts du livret A

    En complément de lecture sur la capacité d'épargne nous vous proposont le site suivant: